Recherche et innovation > Projets scientifiques en cours


Engagement social des élèves porteurs des troubles du spectre autistique inclus à l'école maternelle

Cliquer sur le menu déroulant pour en savoir plus >>

 
    
Cette étude cherche à mettre en évidence les facteurs susceptibles de favoriser l’engagement social  des élèves autistes inclus à l’école maternelle. Parmi ces facteurs, le rôle des comportements de guidance et de différenciation de l’enseignant et celui joué par l’activité proposée sont plus particulièrement étudiés.



         -    Université de Rouen Normandie (ESPE, CIVIIC, CETAPS)
         -    Rectorat de Rouen (Inspections académiques, 76 et ASH 76)


 
      Responsable : Julien DESPOIS (formateur ASH et doctorant, laboratoire CIVIIC)

Membres : Amael ANDRÉ (MCF, laboratoire CIVIIC),
                  Benoit LOUVET (MCF, laboratoire CETAPS),
                  Jean François BUTEL (IEN, circonscription de Dieppe ouest),
                  Laurent MAIRE (IEN ASH), conseillers pédagogiques et professeurs ressources de la circonscription de Dieppe Ouest.
 
Page en construction les 19, 20 et 21 septembre 2016 ; merci de votre compréhension.
          
    
      Si depuis la loi du 11 février 2005, les enseignants sont amenés à inclure des élèves en situation de handicap à l’école maternelle, peu d’études françaises se sont intéressées à l’inclusion lors de la petite enfance (André et al., 2015). Or cet accueil n’est pas sans poser un ensemble de difficultés aux enseignants notamment sur la problématique de l’autisme. De plus, les bénéfices de l’inclusion en milieu ordinaire, à la maternelle sont encore mal connus. La revue de littérature récente sur le sujet, montre que le bénéfice de l’inclusion se mesure notamment, par le niveau d’engagement social de l’élève en situation de handicap (Odom & Bailey, 2001 ; Tsao et al., 2008 ; Guralnick et al, 2006). Plus précisément, l’engagement social se caractérise par la participation aux jeux et par les interactions avec les pairs. Cet engagement social est très important lors de la petite enfance car il a une influence sur le développement social, émotionnel et cognitif des jeunes enfants. Toutefois, les bénéfices de l’inclusion sur l’engagement social des élèves en situation de handicap ne sont pas systématiques. En effet, Kishida & Kemp (2009) montrent que les élèves porteurs de troubles du spectre autistique ont un niveau d’engagement social moins élevé que les élèves ordinaires, dans les mêmes conditions. Nous souhaitons étudier l’influence des comportements de l’enseignant (guidance et différenciation) et du type d’activité (accueil, ateliers, motricité) sur cet engagement social).