Se former > Stages/Tuteurs


Stages/Tuteurs

Un livret d’accompagnement du stagiaire et du tuteur a été élaboré pour l’ensemble des stages proposés à l’ESPE. Il a pour but de préciser les conditions des mises en stage en établissements scolaires, les missions attendues du stagiaire et du tuteur et les modalités d’évaluation.
Sa rédaction est issue d’un travail collaboratif entre des représentants des formateurs universitaires, du corps des inspecteurs et des chefs d’établissement. Il s’adresse à tous les acteurs impliqués dans la formation des enseignants (formateurs universitaires, inspecteurs, chefs d’établissement, CPE, enseignants en EPLE) pour préciser le rôle de chacun, construire entre ces acteurs une culture partagée autour de la formation des enseignants et des CPE, et proposer des outils pour la formation.


La loi du 8 juillet 2013 donne aux écoles supérieures du professorat et de l’éducation l’objectif de développer une culture professionnelle partagée par tous les personnels enseignants et d’éducation, de la maternelle à l’université. À cet égard, l’expérience de stage est déterminante dans la représentation que le stagiaire se fait de l’exercice du métier, les stages contribuant à la formation et permettant une entrée progressive dans le métier.

Le décret no 2013-768 du 23 août 2013 relatif au recrutement et à la formation initiale de certains personnels enseignants, d’éducation et d’orientation a prévu que, au cours de leur stage, les professeurs stagiaires bénéficient d’une formation organisée par un établissement d’enseignement supérieur. Cette formation alterne des périodes de mise en situation professionnelle dans un établissement scolaire et des périodes de formation au sein de l’établissement d’enseignement supérieur.

Les stages constituent une étape fondamentale dans la formation des futurs enseignants. Ils sont conçus pour permettre une mise en situation professionnelle progressive.

La logique d’une progressivité est indispensable depuis l’année de L2 jusqu’en M2 afin de permettre aux étudiants d’entrer par étapes successives dans la professionnalisation. Les étudiants se verront proposer diverses modalités de stages.
Les conditions de préparation et d’encadrement sont pensées pour faire de ces moments de véritables temps de formation.
Les stages font l’objet d’une préparation et d’une évaluation qui participent à la validation du master.

Pour donner une réalité à ce continuum, les responsables de la formation universitaire et les corps d’inspection de l’académie de Rouen ont souhaité accompagner le parcours de formation des étudiants en créant le Livret d&rsqwo;acboepagnement du stagiaire et du tuteur.
Ce travail collaboratif, centré sur la dimension professionnalisante de la formation et les stages en écoles/établissements, se veut un point d’appui aux chefs d’établissement, aux tuteurs, aux professeurs stagiaires et aux étudiants pour répondre au mieux aux enjeux d’une véritable formation en alternance.

La formation des enseignants repose sur l’alternance entre un temps de formation en ESPE et un temps de formation en établissement scolaire. Or, par différence avec d’autres dispositifs de formation, la formation par alternance présente un certain nombre de particularités et de conditions qu’il est utile de rappeler : elle vise à développer des compétences ; elle combine des modalités de formation différentes en fonction des apprentissages visés ; elle doit gérer des temporalités multiples (celles du dispositif, du stagiaire…) parfois en tension les unes avec les autres ; elle est amenée à organiser l’accompagnement de terrain à l’occasion des stages (le tutorat) tout en favorisant le développement d’une préoccupation de formation sur le lieu professionnel...

Autant dire que le stage est donc un élément clé d’une formation par alternance. Cependant, mettre en stage ne suffit pas pour développer des apprentissages. Pour que le stage soit formateur, il faut le préparer non seulement avec l’étudiant mais aussi avec les personnels des établissements d’accueil (fonction tutorale partagée) et bien entendu les formateurs de l’ESPE. Des outils de liaison et de suivi sont donc nécessaires mais également des temps de rencontre entre étudiant/stagiaire, formateur, tuteur.

Le présent livret a pour but de préciser ces modalités et conditions.

Richard WITTORSKI
Directeur de l’ESPE de l’Académie de Rouen




Livret
d’accompagnement à télécharger >>